Dragon Eyes - Film (2012)
Dragon Eyes - Film (2012)

Film de John Hyams Policier et action 1 h 31 min 18 juillet 2012

Hong se donne pour mission de protéger la ville de Saint-Jude. Il est prêt à combattre pour la sauver des trafiquants de drogue et des corrompus qui la détruisent.

  • Seed
  • :
  • 1049
  •  
  • Leech
  • :
  • 367

Dragon Eyes torrent


Pour télécharger le contenu vous devez installer un logiciel de "Torrents" : Utorrent

Cliquer ensuite sur « Telecharger le Torrent » ci-contre et le téléchargement débutera !

Bande annonce:


Entre deux Universal Soldier, John Hyams fait un petit film d’action, Dragon Eyes, qui nous raconte la revanche de M. Hong pour nettoyer un quartier de ses gangs.

J’ai carressé un espoir. Celui de voir un Jean-Claude Van Damme en maître d’art martial enseigner son savoir et ses techniques à quelqu’un qui apporterait la paix et la justice… que nenni. Quelle déception de s’apercevoir qu’il n’apparaît que très très peu dans ce film ! 4 scènes dont une seule d’un combat court et sans envergure. Et encore, c’est l’acteur le plus intéressant de tous… car pour le reste, c’est clichés sur clichés et une exagération qui efface tout intérêt et crédibilité.

L’autre problème de ce film, c’est qu’il est au final pas intéressant. Son scénario est d’une banalité folle, ses scènes d’action sont complètement vides d’intensité et de rythme. Bon, ça et là, il y a bien des enchaînements un peu intéressant (et bruyant), mais ils sont tellement peu nombreux et non révolutionnaires, que vous avez attendu 15 minutes pour voir 2 minutes d’un combat sans ampleur. C’est parfois si mal pensé que les gars avec les flingues ne s’en servent pas, ou mal. D’ailleurs aucun ne sait viser.

Oublions également notre espoir de héros charismatique, car Cung Le est aussi expressif qu’une feuille de papier blanche où on aurait résumé le développement du film. J’ai essayé de passer en mode nanar. Mais non. Jamais dans les dialogues ou les pauses ou autre chose, un brin de folie ou d’originalité ne sort. Tout est si sérieux et dramatique que ça en devient lent et inintéressant. Au départ, j’ai beaucoup aimé la qualité de l’image. Sauf que le grain vieillot reste tout le film, offrant un effet très rapidement moche.

Pour conclure, Dragon Eyes ne tient pas ses promesses de spectacles extraordinaire, et comme Jean-Claude Van Damme, notre intérêt n’est là que pour de courts passages.